Slide-VA

il y a 4 semaines

Timbres de pénurie en Lettonie Europe, Lettonie, Pays G-N

Pay baltes

Lors de l’écroulement de l’Empire allemand fin 1918, les Lettons se rendent parfaitement compte qu’il y a une occasion à ne pas manquer, et l’indépendance de la Lettonie est proclamée le 18 novembre 1918.
Un gouvernement provisoire, présidé par Karlis Ulmanis, est instauré.
La pénurie allait bientôt déboucher sur une émission très insolite…

Pay baltes1 Proclamation de l’indépendance, le 18 novembre 1918.

Pay baltes2  75e anniversaire de l’indépendance.

Pay baltes3  80e anniversaire de l’indépendance.

Pay baltes4  90e anniversaire de l’indépendance

La Lettonie allait souvent commémorer par des émissions de timbres-poste la proclamation de son indépendance, le 18 novembre 1918 1 à 4. Les débuts de la jeune république lettonne furent particulièrement pénibles :

Il y eut d’abord une invasion des bolchéviques russes, qui s’emparèrent à la fin de 1918 de Latgale et de la Livonie, et qui occupèrent Riga le 3 janvier 1919. Le nouveau gouvernement letton d’Ulmanis dut se retrancher dans la ville côtière de Liepãja (Libau).

Ulmanis décida de demander le soutien des Allemands, et des unités de l’armée allemande, commandées par le général Rüdiger von der Goltz, parvinrent à chasser les bolchéviques. Riga fut libéré le 23 avril 1919.

Pay baltes5 Oskar Kalpaks, l’organisateur de l’armée lettonne (1882-1919).

L’organisateur de la jeune armée lettonne fut Oskar Kalpaks  qui s’illustra surtout dans la lutte contre les bolchéviques, aux côtés des Allemands. Il fut tué au combat le 6 mars 1919. 5

Mais les Allemands de von der Goltz tentèrent ensuite d’éliminer le gouvernement letton et de faire de la Lettonie un territoire allemand. Ils furent battus à la bataille de Wenden, le 23 juin 1919, par les jeunes troupes estoniennes et lettonnes.

Von der Goltz, refusant de renoncer malgré sa défaite, reconstitua un ensemble de corps-francs avec les débris de son armée, et se joignit aux troupes pro-allemandes du général russe anti-bolchévique Pavel Bermondt-Avalov. Ils reçurent l’aide de l’aristocratie lettonne, qui craignait à juste titre de perdre ses privilèges de grands propriétaires fonciers. Finalement, les corps-francs allemands et les troupes de Bermondt-Avalov furent battus fin 1919 par l’amée lettonne, aidée par les marines française et britannique.

Début 1920, l’armée lettonne parvint à refouler définitivement les restants des troupes bolchéviques de son territoire.

 Pay baltes6 1919 : timbres russes surchargés pour l’armée de Bermondt-Avalov.

Pay baltes7 1919 : timbres lettons surchargés pour l’armée de Bermondt-Avalov.

En octobre et en novembre 1919, l’armée de Bermondt-Avalov employa ses propres timbres : c’était des timbres de Lettonie ou de Russie, surchargés d’une croix orthodoxe. 6 et 7

Pay baltes8 18 décembre 1919 Recto et verso du premier timbre letton, émis dentelé et non dentelé.

Pay baltes9 Recto d’un fragment de feuille entière du n° 1, imprimé sur carte d’état-major allemande

Pay baltes10 Verso de ce même fragment de feuille entière du n° 1

Pendant ce temps, la jeune république lettonne avait également émis ses premiers timbres, dès le 18 décembre 1918. Comme le papier manquait, les timbres furent imprimés au verso de vieilles cartes d’état-major allemandes. 8, 9 et 10

Imprimés au dos de vieilles cartes

Les timbres allaient suivre fidèlement les événements qui se succédaient à un rythme rapide :

Pay baltes11 1919, Libération de Riga.

Le 15 juin 1919, la libération de Riga fut fêtée par trois timbres. 11

Pay baltes12 1919-1920, Premier anniversaire de la proclamation
de l’indépendance de la Lettonie.

Entre le 18 novembre 1919 et le 22 janvier 1920, quatre timbres furent émis pour commémorer le premier anniversaire de la déclaration d’indépendance. 12

Pay baltes13 1919-1920,Libération de Courlande et de Zemgale.

Entre le 16 décembre 1919 et le 5 janvier 1920, quatre timbres furent émis pour célébrer la libération de la Courlande et de la Zemgale, après la défaite des troupes de Bermondt-Avalov. 13

Pay baltes14 1920, recto et verso – Réunion des provinces lettonnes.

En mars 1920, la Lettonie fêtait la réunion de ses quatre provinces, après la libération de la Latgale. Toujours par manque de papier, ces timbres furent imprimés au verso de planches de billets de banque périmés. 14

Pay baltes15 1920, recto et verso – Timbres pour la Croix-Rouge.

Toujours suite à la pénurie de papier, les timbres pour la Croix-Rouge de 1920 furent également imprimés au verso de planches de billets de banque périmés. 15

Pay baltes16 1919: timbres locaux de Smiltene.

Pay baltes17 1919: timbres locaux d’Eleja.

Des timbres locaux eurent cours pendant cette période de troubles et d’incertitudes : d’abord à Smiltene fin mai 1919, ensuite à Eleja en octobre 1919. Il y a cependant des doutes en ce qui concerne le véritable emploi postal de ces derniers (une surcharge sur des timbres fiscaux). On souçonne un accord entre le maître des postes local et un marchand de timbres… 16 et 17

Pay baltes18 1920, Réouverture du parlement à Riga, en mai 1920.

Pay baltes19 2009, Réouverture du parlement à Riga, en mai 1920.

 

Après avoir refoulé les occupants russes et allemands et avoir réuni les provinces lettonnes, le pays pouvait enfin commencer à s’organiser 18 et 19. La paix fut conclue avec l’Allemagne (15 juillet 1920) et avec la Russie (11 août 1920), et les grandes puissances reconnurent le 26 janvier 1921 l’existence de la Lettonie comme république indépendante.

Le 22 septembre 1921, la Lettonie entrait dans la Société des Nations.

Le 15 février 1922, une constitution démocratique fut votée.

 

 

Guy Coutant

 

Timbres de pénurie en Lettonie
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Laisser un commentaire