Club des clubs de juin 2016 Agenda, Club des clubs

Les bulletins d’information, revues ou études que les associations et amicales font parvenir à la rédaction trouvent un écho dans cette rubrique Club des clubs. Voici la dernière sélection mensuelle:

179Club02

 

« Ces dernières semaines je passe ma vie à élargir mon exposition pour New York. C’est un travail difficile mais passionnant. Je fais de nouvelles découvertes tous les jours en réexaminant mes pièces et en étudiant d’autres collections ou bouquins sur le sujet. J’essaie aussi de profiter des connaissances des autres qui savent beaucoup plus que moi. Je suis fatigué mais heureux ! Préparer une expo est une expérience nouvelle pour moi en dépit du fait que je collectionne depuis plus de 40 ans. Lancez-vous ! » conseille Robert Marion, le président du Club philatélique franco-britannique dans Britannica n°156 de mai 2016 (C.P.F.B 71 rue de Bellevue 92100 Boulogne Billancourt, tél. 01 46 03 83 15, www.cpfb.asso.fr ;cpfb@cpfb.asso.fr).

 

 

 

 

 

179Club03La Lettre d’information de l’association philatélique champenoise (45 bis avenue du Général de Gaulle, 51000 Châlons en Champagne, www.ass-phil-champ-fr, tél. 03 26 65 63 43, patrice-michelet@orange.fr) se propose de retracer en plusieurs numéros l’histoire des ballons montés lors du Siège de Paris de 1870. Ainsi après le désastre de Sedan, le 18 septembre 1870, débute le siège de Paris. Le gouvernement de la Défense nationale cherche un moyen pour correspondre avec le reste du territoire. Dès le 23 septembre le Neptune décolle de Montmartre pour transporter 125 kg de dépêches de l’autre côté des lignes ennemies. Deux décrets en date du 26 septembre définissent le régime des correspondances à destination de l’extérieur par aérostats. La Poste aérienne est née. Le poids maximum est de 4 g, l’affranchissement est fixé à 20c pour la France et l’Algérie. Le second décret crée la carte-poste portant sur l’une des faces l’adresse du destinataire, et sur l’autre la correspondance du public. Elle coûte 10c à affranchir et pèse 3 g au maximum et mesure 11 x7 cm ; à l’origine elle est destinée à être transportée en ballon non monté, c’est à dire sans aéronautes ni passagers, en réalité elles ont souvent voyagé par ballon monté. C’est la création de la carte postale avec ses principales caractéristiques.

 

 

 

179Club01

 Philatélie ukrainienne dans son n°19 daté avril 2016 (société franco-ukrainienne de philatélie 6 rue de Palestine, 75019 Paris) soulève la délicate question qui fâche et agite les associations philatéliques spécialisées: « les effectifs s’érodent ! Les cotisations augmentent ! A la dernière assemblée générale, dont nous rappelons le débat, maintenant ouvert, il a été fait remarquer à juste titre que si les adhérents de l’association doivent payer une cotisation à la SFUP qui paye, à son tour une cotisation au GAPS qui regroupe ces associations, c’est le GAPS qui est adhérent à la Fédération et non les adhérents à titre individuel. Ce double paiement (ou double peine ?) dont les termes pourraient être échangeables, est-il utile au regard des avantages reçus, répercutés par le GAPS depuis la fédération ? La participation aux expositions et accessoirement les informations n’ont pour un grand nombre d’entre elles que peu d’utilité dans le cadre des spécialisations. Il a été fait également remarquer que de nombreux adhérents sont aussi inscrits à d’autres groupements et payent d’autres cotisations de même type ! »

 

 

 

 

 

U179Club05n épisode relativement peu connu, celui de la pacification du Maroc (1903-1934), est évoqué par Roseline Giletto dans Le collectionneur philatéliste et marcophile n°173 et 174, la revue du Cercle d’études marcophiles (André Van Dooren, 15 chemin du Grand Roule, 69350 La Mulatière, andre.van.dooren@orange.fr) avec force cartes postales et courriers du corps expéditionnaire français.

 

 

 

A noter

179Club04 La série des blasons d’Andorre du bureau espagnol émise tous les ans en début d’année depuis 2002 (sauf en 2003) fait l’objet d’une étude dans Philandorre n°99 daté mars 2016 (société d’études philatéliques et postales de l’Andorre, président Philippe Louviau, 3 rue de la Py 75020 Paris, philippe.louviau@laposte.net). Il faut attendre 2016 pour voir l’émission d’un timbre à validité permanente au type Blason d’Andorre grand format.

Club des clubs de juin 2016
2 votes, 3.00 avg. rating (69% score)

Leave a Reply