Comment les espagnols renoncèrent à l’Amérique du Nord Autres spécialités, Explorateurs, Thématiques

Une

11e Partie (Timbres magazine n°23 – avril 2002)

L’or, la gloire et Dieu“… Telle était, selon certains historiens, la devise des conquistadores, qui prirent la relève des grands navigateurs sur le sol américain. Subjugués par les récits de la réussite d’Herman Cortés au Mexique, ils furent nombreux à rêver de paradis dorés. Certains eurent du succès, comme Francisco Pizarro au Pérou, mais ceux qui quittèrent la Nouvelle Espagne (le Mexique) pour aller vers le nord vécurent l’enfer. Est-ce une consolation ? Le nom de certains d’entre eux est inscrit à tout jamais dans les atlas et les philatélistes sont encore sur leurs traces.

En ce début de XVIe siècle, l’ère n’est plus aux grandes découvertes maritimes mais à l’implantation sur des territoires encore vierges en vue d’y faire fortune. Les conquistadores viennent généralement des régions pauvres d’Espagne : Estrémadure, Castille, Andalousie…

Explorateurs – 11e partie

Comment les espagnols renoncèrent à l’Amérique du Nord
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply