La farandole des enfants de Hollande Autres spécialités, Europe, Pays P-Z, Pays-Bas, Thématiques

Une

Faites l’expérience vous mêmes : pour cela, il suffit de vous procurer-même si cela est pas facile en France tant y sont rares les collectionneurs des timbres des Pays-Bas-un album contenant toutes les émissions du plat pays, disons des années 30 à nos jours. Ouvrez-le au hasard et, soyez-en assuré, il y a neuf chances sur dix pour qu’immédiatement vous saute aux yeux une série entièrement consacrée à l’Enfance.

1929-19371938-19461946Enca                                                                                      La future reine Beatrix a fait sa première apparition sur une série « Enfance » en 1946.
                                                                                Elle était alors âgée de huit ans.

A croire qu’aux Pays-Bas les enfants, du gros bébé joufflu aux fillettes rieuses ou aux jeunes garçons joueurs, sont rois et que les timbres ont été inventés tout exprès pour nous les montrer de toutes les façons possibles.

1947-195519481950

Au passage, juste pour le plaisir de comparer, répétez la même expérience avec votre album de France et attendez-vous à tourner bien des pages avant d’y être accueilli par un sourire d’enfant.

Par contre, et même si l’œil averti peut reconnaître un timbre hollandais à son style, ne redoutez pas de voir cette galerie de portraits enfantins sombrer dans la monotonie. Regardez plutôt.

195119521953-1957Du dessin au trait monochrome qui nous les montre, joueurs ou studieux, stylisés par un graphisme dépouillé qui pourrait faire croire à un parti pris de fausse naïveté, les voici soudain qui passent au plus réaliste des procédés, la photo. Jeunes pionniers au regard tourné vers l’avenir à l’époque où la photo couleur n’avait pas encore fait son entrée en philatélie, vous les retrouvez à présent, en couleurs cette fois, dans le plus pur style « album de photos familial ». Et pour cause. Tout royaux qu’ils sont, ces trois bambins nous arrivent en effet tout droit de l’album-souvenir que leur prince consort de père a confectionné avec les photos prises par lui qui perpétueront la joyeuse enfance royale de sa nichée.

19581959 1960

Soudain, flash-back, au temps des petites filles (et des petits garçons) modèles du siècle dernier.

Ailleurs, ne serait-ce que pour montrer la diversité du talent des artistes hollandais, voici le Grand Méchant Loup, mais aussi Bécassine jaillis du pays préféré des enfants, celui où sont reines les Fées.

196119621963

Les jeux se mêlent aux sports ou fil des pages et des années. Les séries à motif unique ont fait place aux véritables séries où en cinq vignettes se déclinent des thèmes, sons doute pour nous rappeler combien l’époque des séries fut bénéfique à la philatélie et verser un pleur sur la mode actuelle qui, surtout dons notre pays, nous délivre ses messages philatéliques au compte-gouttes, un timbre après l’outre en une juxtaposition anarchique.

196419651966

 

Mais, comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, voici que les acteurs et les sujets des séries dédiées à l’enfance ont pris résolument l’affaire en moins. En nous offrant d’adorables dessins où, avec une naïveté savamment calculée, ils se représentent eux-mêmes pour mieux nous émouvoir.

196719681972                                                                                                                                                        Les trois enfants de la famille royale d’après des photos
                                                                                                                                                      réalisées par leur père, le prince Claus Georg von Amsberg.

Et quand on vous aura dit que l’ensemble de ces séries comporte des surtaxes au profit de la jeunesse, vous comprendrez mieux le soin apporté à leur création car, aux Pays-Bas comme ailleurs, on a compris depuis longtemps que l’on n’attrape pas les collectionneurs (et les usagers de la Poste) avec de la tristesse et de la laideur mais bel et bien avec l’affectivité d’un sourire d’enfant ou, plus simplement, avec l’évocation de ce qui fut les plus belles années de notre vie.

197419751976

 

 

 

Et la philatélie dans tout cela? Elle va bien, merci. Car la plupart de ces séries sont bonnes, voire excellentes. Surtout les plus anciennes, évidemment. Avec une constante rarement démentie : la plus grosse valeur domine de la tête et des épaules les autres desquelles jaillit pourtant parfois une bonne cote. Ne serait-ce que pour justifier ce proverbe qui affirme qu’un bienfait n’est jamais perdu !

197719781980Paru dans Timbroscopie n° 81 – Juin 1991

La farandole des enfants de Hollande
1 vote, 5.00 avg. rating (95% score)

Recent Comment

  1. D. DEBRAY

    Bonjour,
    Excellent titre accrocheur !
    Réalisant mon « miss understanding » … j’ai failli ressortir aussi sec, mais j’ai été capté et captivé par le sujet et sa qualité !
    Donc Bravo et MERCI
    Je me demandais si vous n’auriez pas dû parler du « Royaume de Hollande » , mais dans la mesure où leur poste mentionne seulement « Nederland », ne soyons pas plus royalistes que les sujets !!!
    Cordialement
    D

Laisser un commentaire