Club des clubs d’octobre 2017 Agenda, Club des clubs

Les bulletins d’information, revues ou études que les associations et amicales font parvenir à la rédaction trouvent un écho dans cette rubrique Club des clubs. Voici la dernière sélection mensuelle :

 

193Club03 C’est un bulletin spécialement consacré à la mer et à Boulogne–sur-Mer qui accompagne la Fête de la Mer qui a lieu du 13 au 16 juillet, le bulletin daté juillet n°141de l’A.P.B. (association philatélique du Boulonnais, 48 place Léon Blum 62200 Boulogne-sur-Mer). On y découvre avec curiosité des cartes postales datant de fin août 1914 qui montrent le port de Boulogne, le bassin à flot, le bassin Gambetta totalement vides ! Le 26 août, les troupes anglaises évacuent Boulogne, le 27 ce sont les grands vapeurs qui quittent le port ; le 1er septembre tous les chalutiers à vapeur puis les voiliers font de même. Le port est totalement vide. Pour quelques jours seulement puisque le 14 septembre la bataille de la Marne écarte le danger d’envahissement de Boulogne, le port reprend alors une intense activité. Ces images d’un port vide seront vite oubliées. Un article sur la flottille des chalutiers de la Manche et de la mer du Nord pendant la Grande Guerre et les traces postales de cette épopée complète cette évocation. Autre sujet d’étonnement : Equihen, les quilles à l’air : jusqu’au début du XXe siècle, Equihen-Plage était un port d’échouage où les bateaux de pêche venaient s’échouer à chaque marée, tirés à l’abri sur le sable par les équipages ; quand le bateau ne pouvait plus servir car sa coque en bois s’usait, renversé il était transformé en habitation pour les familles pauvres. Les derniers ont disparu dans les années 1960 jusqu’à un renouveau très récent dans un cadre touristique.

 

193Club02Nous sommes en 1815 : après les Cent jours et la défaite de Waterloo le 18 juin, Napoléon abdique pour la seconde fois. Le 20 novembre est signé le Second traité de Paris selon lequel la France qui retrouve à peu près ses frontières de 1789 est occupée par les puissances alliées. En Alsace se trouvent les armées saxonnes et badoises alors que la Moselle est occupée par les Prussiens et les Russes. Les postes aux armées des puissances alliées de 1815 à 1818 font l’objet d’un article bien documenté dans le trait d’Union n°169 du 2e trimestre 2017 publié par la SPAL (association des Spécialistes en marques postales et oblitérations d’Alsace-Lorraine, président M. Frick 8 rue Fischart 68000 Colmar ; michel.frick@wanadoo.fr). Par exemple la première poste militaire badoise, créée le 26 juin 1815 sera dissoute début décembre de la même année ; les correspondances acheminées par elle portent un cachet rectangulaire rouge avec écusson « Grosh-Badische Feldpost », seules trois lettres sont connues avec ce cachet, particulièrement rare.

 

 

 

193Club01Une exposition internationale consacrée à la Croix Rouge se tiendra à Saint-Louis dans le Haut-Rhin les 30 septembre et 1er octobre, c’est l’occasion d’évoquer Henri Dunant, son fondateur avec une collection en classe ouverte présentée dans La Gazette n°172 datée Juillet 2017 (Philapostel, 8 rue Brillat Savarin 75013 Paris, 01 49 70 09 36, philapostel.secnat@orange.fr, www.philapostel.net). Jean-Henry Dunant est né à Genève le 8 mai 1828, il deviendra français en avril 1859 devant le maire de Culoz dans l’Ain où il s’installe. Il a créé une Compagnie Financière et industrielle et cherche à intéresser l’empereur Napoléon III à son entreprise. C’est ainsi qu’il suit l’empereur dans le nord de l’Italie et se trouve à quelques kilomètres du champ de bataille de Solférino en juin 1859 où affluent les blessés sans moyens efficaces de secours. Leur sort le bouleverse. Souvenir de Solférino parait en 1862 dans lequel il propose des solutions pratiques pour organiser les soins aux blessés (formation d’infirmiers volontaires qualifiés, amélioration du matériel sanitaire). Le 22 août 1864 est signée la première Convention de Genève pour améliorer le sort des militaires blessés dans les armées de campagne, ratifiée par 52 Etats.

 

 

A noter :

 

193Club04Le coq : tout un symbole, exposé en détail et en images (oblitérations, timbres, cartes, …) le par le bulletin n°677 de juillet-août de la Philatélie française, le journal de la F.F.A.P. (47 rue Maubeuge, 75009 Paris, www.ffap.net ; ffap.philatelie@laposte.fr)

Club des clubs d’octobre 2017
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply