Club des clubs de Septembre 2016 Agenda, Club des clubs

  • Les bulletins d’information, revues ou études que les associations et amicales font parvenir à la rédaction trouvent un écho dans cette rubrique Club des clubs. Voici la dernière sélection mensuelle:

181Club03Voler au bout de ses rêves : l’odyssée de Thor Solberg nous est contée par Serge Kahn dans la superbe revue Terra Nova n°4 (2016) éditée par le Cercle d’études postales polaires (CEPP, http://philatelie.polaire.free.fr ; philatelie.polaire@free.fr). Entre deux guerres, alors que les vols polaires constituent des prouesses techniques et des aventures humaines, ce pilote norvégien né en 1893 rêve de voler des Etats-Unis vers la Norvège sur les traces de son compatriote explorateur Leiv Eiriksson, 900 ans auparavant, « premier homme blanc à découvrir l’Amérique ». Il fera deux tentatives avortées de vol vers la Norvège : l’une en 1932, l’autre en 1934, des vols d’essais –et quelques atterrissages périlleux- pour préparer le vol transatlantique. Des cartes préparées pour la vente en 1934 sont oblitérées à Chicago et seront emportées à bord du vol de l’année suivante. En 1935 enfin, Thor Solberg parvient à finaliser son opération. Il embarque un opérateur radio suggéré par le New York Times. Le 18 juillet, après un faux départ, l’avion lourdement chargé décolle pour Montréal. Ensuite c’est une suite de vols et d’étapes, dont témoignent de nombreux plis couverts de cachets et d’anecdotes passionnantes. Durant son séjour à Angmagssalik (2 août), Solberg rend visite à des Eskimos et rencontrent Paul Emile Victor et ses compagnons qui viennent de passer une année sur place. Ces derniers leur confient quelques lettres. Le 16 août 1935 le Leiv Eiriksson survole la foule massée sur les quais de Bergen. On ne s’en lasse pas ! Un article revient sur la belle exposition polaire de MonacoPhil.

 

181Club04Une thématique venimeuse : les vipères à découvrir dans la revue du club philatélique sénonais n°80 datée juin (directeur de la publication : François Thenard 57 rue du 89e RI, 89100 Sens, francois.thenard@wanadoo.fr ; site : cps89.free.fr). On y apprend qu’il n’existe que quatre vipères en France : la vipère aspic (vipera aspis) qui mesure de 70 à 80 cm, la vipère péliade (vipera berus), un peu plus petite, de nature farouche et aimant l’altitude, la vipère d’Orsini (vipera ursinii) de 40 à 45 cm quasi inoffensive compte tenu de la petite taille de sa bouche et la faible toxicité de son venin et la vipère de séoane (vipera seoanei) qui vit dans les Pyrénées, menacée d’extinction. Au milieu du XIXe siècle, apparaît une « prime aux vipères » qui récompense la chasse, encourageant la destruction systématique de ce serpent. Chaque région connaît son tueur de vipères, immortalisé par les cartes postales.

 

 

 

 

181Club02Du sport encore et toujours : outre les nouveautés des JO de Rio que l’on sait trouver ici, on s’amusera des curiosités philatéliques de l’Eurofoot… depuis 1960 dont la phase finale qui ne comportait que quatre pays et qui s’est disputée du 6 au 9 juillet à Marseille et à Paris, sont à découvrir dans Sport et olympisme n°80, le bulletin publié par l’AFCOS (Maison du Sport Français 1 avenue Pierre de Coubertin 75013 Paris, www.afcos.org ; afcos@afcos.org). Petits chiffres et gros chiffres pour les oblitérations des deux matchs disputés le dimanche 8 juin et le mardi 10 juin 1968, grande rareté pour l’erreur de Lens : la flamme dont le bloc dateur est monté à l’envers et qui n’a fonctionné qu’une matinée (1er mars 1984), et l’invité de la dernière heure : l’incroyable victoire du Danemark qui n’étaient pas qualifiés pour la phase finale en Suède en 1992, devancés par la Yougoslavie. Cette dernière pour cause de guerre ne pouvant participer, les Danois sont repêchés… et finissent par remporter l’épreuve ! La poste danoise célébra l’événement par un timbre montrant la joie des supporters.

 

 

 

 

A noter :

181Club01il y a un siècle la fin de l’empire colonial allemand : c’est le propos de bulletin de l’Association philatélique rhodanienne n° 56 de juin 2016 (APR , Daniel Basset, 91 bis rue G. Clemenceau, 69110 ste Foy lès Lyon, 04 72 57 49 54) de 1883 début de l’édification de l’empire colonial allemand en Afrique, Asie et Océanie, représentant un territoire jusqu’à cinq fois plus grand que son territoire métropolitain, jusqu’à la première guerre mondiale, qui avec ses nombreux bouleversements territoriaux a été propice aux surcharges racontant l’histoire en illustrant les événements.

Club des clubs de Septembre 2016
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Leave a Reply