Slide-VA

il y a 4 semaines

Les timbres racontent la Guerre 39-45 Non classé

Une

Depuis le 12 mars dernier, et ce jusqu’au 8 novembre 2015, se tient au Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris-Musée Jean Moulin l’exposition « Mémoires gravées » en partenariat avec l’Adresse-Musée de La Poste.

Œuvre graphique devenue vecteur de mémoire, le timbre est le miroir de l’Histoire. En cette année du 70e anniversaire de la fin du deuxième conflit mondial, le rôle du timbre est décrypté à travers les thèmes de la mémoire de la Déportation, l’hommage aux héros de la Résistance et de la France Libre, et la Libération du territoire. Au cœur de l’exposition, le visiteur découvrira des ensembles philatéliques de croquis, poinçons et épreuves d’artistes pour la plupart jamais présentées au public.

01Jean Moulin
Bon à tirer, essai de couleurs du timbre-poste Jean Moulin, René Cottet, 1957.
© Musée de la Poste, Paris/La Poste

Le parcours de l’exposition commence avec l’évocation du timbre « Résistance » de 1947, signé Paul Pierre Lemagny. En second lieu est rappelé l’enjeu politique qu’est devenu le timbre entre le gouvernement de Vichy et le Général de Gaulle, chef de la France Libre à Londres. Un hommage est rendu aux postiers résistants qui ont, comme les cheminots, payés un lourd tribut pour leur engagement. Après les surcharges des émissions à l’effigie de Pétain, les premiers timbres de la Libération font leur apparition tels la Marianne de Dulac et le Cérès de Mazelin. Les grandes figures qui ont marqué cette période de notre histoire sont mises en avant : Jean Moulin, De Gaulle, Leclerc et les Résistants dont les protraits sont devenus des timbres de 1957 à 1931. Ce voyage dans l’Histoire se termine par les regards d’artistes sur la Déportation.

02Appel du 18 juin

Jacques Combet (1920-1993)
Projet non retenu du timbre-poste 20e anniversaire de l’Appel du général de Gaulle – 18 juin 1940,

Jacques Combet, 1960. © Musée de la Poste, Paris/La Poste

Le panorama des timbres-poste français, objet phare de l’Adresse-Musée de La Poste fermé pour travaux, est au cœur de cette exposition rétrospective. Cette longue fresque de près de 25 m, composée de tous les timbres de France de 1849 à nos jours, offre une vision original de l’Histoire de France.

03Résistance103Résistance2

 

 

 

 

 

 
Projets non retenus du timbre-poste Résistance de 1947, Albert Decaris et Raoul Serres.
© Musée de la Poste, Paris/La Poste

Autour de l’exposition, il est à noter la présence de l’école Estienne, dont les étudiants diplômés en métiers d’Art de gravure sont invités à revisiter le timbre « Résistance » de 1947. Des Open Studio accueillent Elsa Catelin et Pierre Bara, graveurs de l’imprimerie de Phil@poste, qui feront découvrir au grand public les dessous de la gravure en taille-douce (les 28 mars, 11 avril, 19 et 20 septembre et 24 octobre de 14h à 17h. Ouverture exceptionnelle à l’occasion de la Nuit des Musées de 16 mai de 17h à 20h).

04Libération

 

 

 

 

 

 

 

 
Projet bon retenu du timbre Libération de 1945, Anonyme.
© Musée de la Poste, Paris/La Poste

 

Infos pratiques

Musée du Général Leclerc-Musée Jean Moulin, 23 allées de la 2ème DB, 75015 Paris. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture le lundi et les jours fériés). Tél. : 01 40 64 39 44/www.museesleclercmoulin.paris.fr

Tarif plein : 5 €, tarif réduit : 3,50 €. Gratuit pour les moins de 18 ans.

 

 

 

Les timbres racontent la Guerre 39-45
3 votes, 4.00 avg. rating (82% score)

Laisser un commentaire