Le Laos, enfant du Mékong et père d’une marcophilie passionnante Asie, Expression française, Laos, Laos, Outre-mer, Pays de I à O

Une

Timbres magazine n° 33 – Mars 2003

Si les eaux du Mékong ont parfois la couleur du thé au lait, le Laos n’est pas un important producteur de cette boisson. En revanche les philatélistes peuvent partir à la cueillette de très belles feuilles marcophiles, à condition de les trouver !

Un jour de mai 1953, au Laos, je considérai la brousse immense qui s’étendait à mes pieds. Ce n’était qu’un moutonnement de cimes d’arbres – une mer verte jusqu’au bleu cru de l’horizon. Je me rappellerai toujours l’étrange sensation qui s’empara alors de moi : celle d’assister aux premiers temps du monde avant l’apparition de l’homme.” La nature omniprésente n’a eu de cesse de marquer les visiteurs comme le montre ce témoignage de Christiane d’Ainval auteur du livre…

Laos

Le Laos, enfant du Mékong et père d’une marcophilie passionnante
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply