1954-1958 : chronique d’une disparition annoncee Algérie, Expression française

35algerie1

35algerie1Curieusement, c’est au moment même où les tout premiers timbres d’Algérie fêtent leurs trente années d’existence que la métropole envisage leur disparition. Une décision éminemment politique bien sûr, qui demandera toutefois moins de temps pour être réalisée que celle -nous l’avons racontée dans notre précédent numéro qui a abouti à leur naissance

PDF 5 pages 35algerie1

1954-1958 : chronique d’une disparition annoncee
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply