La qualité fait le prix – Timbroscopie 53 : décembre 1988 Autres spécialités

Une

Variations de cote

Tout le monde le dit : “la qualité, ça paie !” Et, si cela ne suffisait pas, les résultats des ventes ou les cours élevés des transactions le confirment : un timbre, ou tout autre document, qu’il soit rare ou non, obtient toujours un prix au-dessus de la moyenne s’il possède le label “qualité”. Epiphénomène ? Mode passagère ? Ou extravagance de collectionneurs fortunés ? Rien de tout cela. Depuis des lustres, les pièces de qualité font les beaux jours des acheteurs, vendeurs, intermédiaires et autres investisseurs. Mais comment se définit la qualité ? Dire d’un timbre qu’il est irréprochable et approche la perfection est insuffisant. Mieux vaut sans doute dresser l’inventaire des défauts qui ne doivent pas l’entacher, définir cette check-list permettant alors d’apprécier un timbre à sa juste valeur. Autrement dit, apprendre à estimer un timbre et une collection.

 

Imaginons par exemple, deux ensembles identiques comprenant les vingt premiers timbres de France (les non-émis mis à part). L’un vaut 800 000 F, l’autre 375 000 F. Comment expliquer cela alors que rien, à première vue, ne les différencie ?

La réponse à ce petit problème se situe au…

…Lire la suite des variations de cote

La qualité fait le prix – Timbroscopie 53 : décembre 1988
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply