Quand les timbres racontent les USA Amérique du Nord, Etats-Unis, Outre-mer

Une

C’est loin,l’Amérique? Si loin que, vus d’Europe, les Etats-Unis apparaissent comme un géant monolithique, un immense pays dix-sept fois plus grand que la France, où deux cent cinquante millions d’habitants sont réunis dans le même “american way of life“.
Pourtant, de San Diego (tout au sud de la Californie) au Maine (à la frontière atlantique du Canada), la distance est la même qu’entre Bayonne et la Sibérie… avec toutes les différences géographiques et humaines que cela implique.
Si Rome ne s’est pas faite en un jour, un tel pays ne s’est pas fait en un an, ni même en un siècle.
Entre la proclamation de la constitution (1787),après la guerre d’Indépendance, et l’accession de l’Alaska et d’Hawaï au rang de quarante-neuvième et cinquantième Etats de l’Union, il s’est écoulé pas moins de cent soixante-douze ans.
Par grandes périodes, au rythme de la conquête de l’Ouest et de l’accroissement de la population, territoires et Etats sont venus compléter ce puzzle qui compte aujourd’hui cinquante-trois morceaux. Sauriez-vous décliner leurs noms sans en oublier un ? Et les replacer sur une carte ?
Heureusement, tous ont eu leurs timbres : “violets” dans les années 30, puis multicolores par la suite avec la série du Bicentenaire et les divers commémoratifs qui nous donnent l’occasion de découvrir I’Amérique… cinq cents ans après Christophe Colomb. En apprenant au passage que Montpelier (avec un seul I) est la capitale du Vermont et Francfort celle du Kentucky.

Carte01Les fondateurs : treize Etats et un district
Septembre 1787 : les treize “colonies” anglaises de la côte Est sont indépendantes depuis trois ans.
Réunis à Philadelphie, leurs représentants adoptent la Constitution qui fait des USA une fédération d’Etats.
Le Delaware est le premier à la ratifier, bientôt imité par les douze autres.

Columbia

District of Columbia
178 km2, 640000 h.
Ce n’est pas un Etat, mais un district où, en 1800, la capitale fédérale fut construite, sur les plans de l’architecte français L’Enfant. Washington DC (pour “District of Columbia”) abrite la Maison Blanche, le Pentagone, le Capitole. C’est une ville administrative (300000 fonctionnaires) et universitaire (vingt-cinq universités et collèges). A ne pas confondre avec l’Etat de Washington (situé tout au nord-ouest), ni avec Columbia, capitale de la Caroline du Sud !

 

 

 

 

1 Delaware (1787)

01

“First State” ou “Diamond State” (le Premier Etat, le Diamant).
50328 km2, 633000 h.
Capitale : Dover.
Surtout agricole, c’est aussi le berceau d’un gigantesque empire industriel et financier ou nom bien de chez nous : Du Pont de Nemours.

 

 

2 Pennsylvanie (1787)

02“Keystone State” (la Clé de voûte).
117412 km2, 12000000 h.
Capitale : Harrisburg.
Berceau de l ‘indépendance américaine, sa cité la plus importante, Philadelphie
(dont le nom signifie : amour fraternel), servit de cadre à la promulgation de la Constitution.

 

 

3 New Jersex (1787)

03

“Garden State” (le Jardin).
20295 km2, 7 700000 h.
Capitale : Trenton.
Pris en sandwich entre New York (au nord) et Philadelphie (au sud), il leur sert de banlieue.
La célèbre université de Princeton, où Einstein passa ses dernières années,
y voisine avec les casinos d’Atlantic City.

 044 Géorgie (1788)

Empire State o f the South” (l’Empereur du Sud)
152489 km2, 6104000h.
Capitale : Atlanta.
Par la magie d’un film, Autant en emporte le vent, il est devenu le symbole du Vieux Sud.

 

05

5 Connecticut (1788)

Constitution State “(l’Etat de la Constitution).

12592 km2, 3190000h.
Capitale : Hartford.
Le pays de Samuel Colt, inventeur du revolver, célèbre grâce à la conquête de l’Ouest.

 

06

 

6 Massachusetts (1788)

Bay State” (l’Etat de la baie).
21386 km2, 5 832000h.
Capitale : Boston.
C’est ici qu’en 1620 accosta le Mayflower avec, à son bord, cent-vint puritains anglais,
persécutés dons leur pays. Ils fondèrent une communauté religieuse très stricte,
qui amorça la colonisation européenne.

 07

7 Maryland (1788)

Old Line State ” (l’Etat de la Vieille Ligne).
31865 km2, 4500000h.
Capitale : Baltimore.
Cet Etat, dont le nom est chargé d’un parfum de tabac,
a longtemps marqué la frontière entre Nord et Sud.

 

08

8 Caroline du Sud (1788)

Palmetto State“(l’Etat du palmier nain).
80342 km2, 3400000h.
Capitale : Columbia.
Sa ville principale, Charleston, typique de l’époque coloniale, a laissé son nom
à une danse à la mode dons les Années folles.

 09

9 New Hampshire (1788)

Granite State” (I’Etat du granit).
24 907 km2, 1100 000h.
Capitale :Concord.
En période électorale, c’est ici que débutent les
“primaires” ; et leur résultat révèle souvent le futur vainqueur
de la course à la présidence.

10

10 Virginie (1788)

Old Dominion“(la Vieille Colonie).
105710 km2, 5800000h.
Capitale : Richmond.
Huit présidents des Etats-Unis (dont George Washington et Jefferson)
y sont nés ainsi que le général en chef des armées sudistes, Robert Lee.

 11

11 New York (1788)

Empire State” (l’Etat de l’empire).
128 402 km2, 17800000h.
Capitale : Albany.
New York, la plus grande ville des USA (11,5 millions d’habitants),
a donné son nom à l’Etat mais n’en est pas la capitale. En quittant la grande ville,
on peut aller se promener autour des chutes du Niagara, à la frontière canadienne,
où de très nombreux couples américains vont passer leur lune de miel.

 

12

 

12 Caroline du Nord (1789)

Old North State” (l’Etat du Vieux Nord).
136524 km2, 6400000h.
Capitale : Raleigh.
Premier producteur de tabac des USA, il symbolise également les contrastes
et les paradoxes américains : “l’Etat du Vieux Nord” est, en fait une terre “sudiste”.
Mais, si (le Ku Klux Klan y est né, c’est également ici que, en 1954,
des enfants noirs furent admis dans une école publique.

 13

 

13 Rhode Island (1790)

“Ocean State” (l’Etat de l’Océan).
3144 km2, 980000h.
Capitale : Providence.
Les Américains lui ont donné un sobriquet affectueux : “Little Rhody”.
C’est en effet le plus petit de leurs Etats. Reconverti dans la manufacture
du textile après l’interdiction du commerce des esclaves (1774),
il se pique d’être le berceau de l’industrie américaine.
Le festival de jazz de Newport l’a également rendu célèbre.

 

 

Les Etats-Unis à la veille de la guerre de Sécession (1861)

Carte02Des flots d’immigrants traversent l’Atlantique et vont s’installer dans I’Ouest.
La “frontière” recule, tandis qu’à l’autre bout du pays, la Californie et I’Orégon s’éveillent.

 14

14 Vermont (1791)

Green Mountains State” (l’Etat des vertes montagnes).
24887 km2, 541000 habitants.
Capitale: Montpelier.

Dès 1777, le Vermont s’était émancipé de la tutelle britannique, avait aboli l’esclavage et institué le suffrage universel. Mais il adhéra à l’Union avec un peu de retard. Aujourd’hui encore, il forme un havre de verdure tout proche des grandes cités de la côte Est. Seules quatre villes dépassent les 10 000 habitants.

 

1515 Kentucky (1792)

Bluegrass State” (l’Etat de l’herbe bleue).
104623 km2, 3800000h.
Capitale : Francfort.
Le pays de l’herbe bleue-nom qu’il doit aux ombres bleutées de ses prairies – fut détaché
de la Virginie en 1792 pour former l’Etat du Kentucky.
Abraham Lincoln y est né. Il est réputé pour son “‘Bourbon…

 16

16 Tennessee (1796)

Volunteer State” (l’Etat des Volontaires).
109417 km2, 4810000h.
Capitale : Nashville.
Pays des trappeurs et des pionniers, de Davy Crockett et Daniel Boone,
le Kentucky fournit en masse des combattants lors des guerres américaines du XIXe siècle, d’où son surnom. Memphis où Elvis Presley habitait et Nashville sont les capitales mondiales du rock et du folk.

17

17 Ohio (1803)

Buckeye State” (l’Etat des marrons d’Inde).
106765 km2, 10800000h.
Capitale : Colombus.
Rockefeller ! Un nom qui résume à lui seul tout le capitalisme américain.
C’est ici, dons la région industrielle de Cleveland, en bordure du lac Erié, qu’il jeta les bases de son empire.

 18

18 Louisiane (1812)

Pelican State” ou “Bayou State” (l’Etat des pélicans ou des bayous).
125675 km2, 4510000h.
Capitale : Bâton-Rouge.
Vendue aux Etats-Unis par Napoléon en 1803, et accédant au rang d’Etat neuf ans plus tard la Louisiane a gardé des traces de la colonisation française. Malheureusement aujourd’hui les bords de mer sont défigurés par les complexes pétroliers.

 

19

19 Indiana (1816)

Hoosier State” (l’Etat de l’hoosier).
93994 km2, 5510000h.
Capitale : Indianapolis.
Les colons du XIXe siècle, adeptes de “l’hoosier” -une philosophie préconisant une vie rurale
simple dans de petites communautés ne reconnaîtraient plus leur Indiana.
L’agriculture extensive (maïs, soja), l’élevage industriel (porcs) ont envahi les compagnes.
Et les villes sont le royaume de la chimie et de la métallurgie.

 20

20 Mississippi (1817)

Magnolia State” (l’Etat des magnolias).
123584 km2, 2650000h.
Capitale : Jackson.
L’Etat des planteurs de coton, du grand fleuve tel que le chantait Paul Robeson (Old man river).
Mais aussi l’Etat des “petits blancs” que le Bruit et la fureur de William Faulkner décrit si bien.

 21

21 Illinois (1818)

Prairie State” (l’Etat de la prairie).
146076 km2, 11 560000 h.
Capitale : Springfield.
Ses immenses terres à blé lui ont valu le surnom de “grenier des Etats-Unis”.
Au bord du lac Michigan, Chicago abrite la plus importante bourse des grains du monde.

 22

22 Alabama (1819)

Cotton State” (l’Etat du coton).
133700 km2, 4060 000h.
Capitale : Montgomery.
Longtemps image type du Sud profond, des grandes plantations et de la ségrégation raciale, l’Alabama a connu dans les trente dernières années un remarquable essor industriel. Et depuis 1979, sa principale ville, Birmingham, a un maire noir.

 2323 Maine (1820)

Pine Tree State” (l’Etat des pins).
86027 km2, 1175000h.
Capitale : Augusta.
Ce morceau du Massachusetts, détaché en 1820 pour former le Maine, n’a guère changé :
les forêts occupent toujours les quatre-cinquièmes du territoire.
C’est le “pays des vacances”, du nord-est des Etats-Unis.

 24

24 Missouri (1821)

Show me State” (l’Etat Regardez­moi).
180456 km2, 5070000h.
Capitale : Jefferson City.
Il fut longtemps “l’Etat frontière” où les pionniers côtoyaient les paisibles habitants de Saint-Louis et de Kansas City.
Il garde aujourd’hui encore un peu de cet état d’esprit que Mark Twain a su restituer.

25

 

25 Arkansas (1825)

Land of opportunity” (la Terre des possibilités).
137539 km2, 2375000h.
Capitale : Little Rock.
Un Etat essentiellement rural (tabac, coton, maïs), très attaché à ses sites et à ses traditions.

 26

26 Michigan (1837)

Wolverine State” (l’Etat glouton).
150779 km2, 9150000h.
Capitale : Lansing.
Formé de deux péninsules sur les lacs Michigan et Supérieur,
il est resté le paradis des randonneurs et des coureurs des bois.
Il fut aussi, dans les années 50, celui de l’automobile avec la ville de Detroit.

 

27

 

27 Floride (1845)

Sunshine State” (l’Etat du soleil).
151670 km2, 11680000h.
Capitale : Tallahassee.
Un climat exceptionnel, des parcs naturels, comme celui des Everglades,
ou… récréatifs, tel Disney World. La Floride cultive son image de “dolce vita”.

 28

28 Texas (1845)

Lone Star State” (l’Etat à l’étoile unique).
692408 km2, 16685000h.
Capitale : Austin.
A lui tout seul, il est grand comme la France et l’Angleterre réunies.
Du temps héroïque, il a gardé les ranches immenses et les rodéos.
Depuis le début du siècle, le pétrole a fait sa fortune (premier producteur des Etats-Unis).

 

29

29 Iowa (1846)

Hawkeye State” (l’Etat d’œil de Faucon).
145791 km2, 2 855 000 h.
Capitale : Des Moines.
Patrie de Buffalo Bill, théâtre de terribles guerres contre Indiens,
il produit 1/10e·de la consommation agricole.

 30

30 Wisconsin (1848)

Badger State” (l’Etat du Blaireau).
145 439 km, 2 4785 000 h.
Capitale : Madison.
Agricole et forestier, c’est le premier producteur de bois et de pâte à papier des Etats-Unis.
Exploré au XVIIe siècle par un Français, Jean Nicolet, il demeura longtemps le paradis des trappeurs.

 

31

31 Californie (1850)

Golden State” (l’Etat de l’or).
411 049 km2, 26 985 000h.
Capitale : Sacramento.
La ruée vers l’or y a attiré des nuées de prospecteurs. C’est l’Etat le plus peuplé des USA
et la neuvième puissance mondiale. On y trouve tout : des vignes et des vergers, du pétrole et des ordinateurs (Sillicon Valley),
des déserts (Vallée de la mort) et des villes immenses (Los Angeles, Son Francisco),
sans oublier Hollywood.

 32

32 Minnesota (1858)

North Star State” (I’Etat de l’Etoile polaire).
217736 km2, 4215000h.
Capitale: Saint Paul.
Exploré par les trappeurs puis peuplé par des immigrants scandinaves,
c’est un Etat agricole, mais aussi le principal producteur d’électricité des USA

 

3333 Oregon (1859)

Beaver State” (l’Etat du castor).
251181 km2, 2700000h.
Capitale : Salem.
En 1843, trois mille émigrants traversèrent l’Amérique d’est en ouest
dans des chariots bâchés pour aller s’installer dans l’Oregon, au bord du Pacifique. Etat forestier et touristique,
on y trouve le Crater lake, le lac le plus profond d’Amérique.

 

Carte03Les dernières pierres de l’édifice
En 1861, la guerre de Sécession fait éclater le pays avant même qu’il ne soit totalement constitué.
Mais le Nord l’emporte : les Etats du Sud seront un à un réintégrés dans l’Union. C’est alors que Lincoln lance son fameux “Go west !”
Entre le Missouri et les Rocheuses, il reste encore d’immenses étendues à conquérir.

 34

34 Kansas (1861)

Sunflower State” (l’Etat du tournesol).
213095 km2, 2465000h.
Capitale : Topeka.
Ses champs à perte de vue lui ont valu le surnom de ‘”breadbasket'”: le “panier à pain” de l’Amérique.

 

35

35 Virginie occidentale (1863)

Mountain State” (l’Etat des montagnes).
62629 km2, 1920000h.
Capitale : Charleston.
A l’origine, partie intégrante de la Virginie, elle s’en sépara lors de la guerre
de Sécession pour se joindre ou Nord.

 36

36 Nevada (1864)

“Sagebrush State” (l’Etat de l’armoise).
286 299 km2, 963 000 h.
Capitale : Carson City.
Son nom signifie “chute de neige” en espagnol… Pourtant, dès qu’on s’éloigne des Montagnes rocheuses, on trouve des déserts où il ne pleut jamais. Las Vegas reste la capitale du jeu de hasard et du divorce express. Sa capitale doit son nom ou colonel Kit Carson.

 37

37 Nebraska (1867)

Cornhusker State“(l’Etat des récolteurs de maïs).
Capitale : Lincoln.
200 044 km2, 1600 000h.
Maïs, avoine, blé… tout pousse : un quart de la population est agriculteur,
une proportion énorme pour les Etats-Unis.

38

38 Colorado (1876)

Centennial State” (l’Etat du Centenaire).
270000 km2, 3 270000h.
Capitale : Denver.
Les premiers contreforts des Rocheuses regorgent de richesse : or, argent, uranium.
On y trouve aussi des nombreux vestiges précolombiens.

 39

39 Dakota du Nord (1889)

Sioux State” (l ‘Etat des Sioux).
183 022 km2, 680 000h.
Capitale : Bismark.

Une région pour nostalgiques du vieil Ouest : l’industrie y est pratiquement inexistante,
les villes y ont gardé le cachet de l’époque héroïque. On a laissé aux Indiens quelques réserves.

40

40 Dakota du Sud (1889)

Coyotte State“(l’Etat des Coyottes).
199 552 km2, 708000 h.
Capitale : Pierre.
Sur un versant du mont Rushmore, dans les Collines noires, Gutzon Borglum a sculpté les visages des présidents Washington, Jefferson, Lincoln et Théodore Roosevelt hauts de 18 m : l’une des principales curiosités des Etats-Unis. En 1890, à Wounded knee, eut lieu le dernier massacre d’Indiens Sioux.

 41

41 Montana (1889)

Big Sky State” (l’Etat du grand ciel).
381 087 km2, 1 000000 h.
Capitale : Helena.
On y trouve d’immenses ranches, du minerai en abondance…
et aussi des forêts qui fournissent chaque année trois millions de sapins de Noël.

42

42 Washington (1889)

Evergreen-state” (l’Etat toujours vert).
176617 km2, 4365000h.
Capitale : Olympia.
Entre Pacifique et forêts, on pratique la pêche sportive
dans les grands parcs nationaux.

 43

43 Idaho (1890)

Gem State” (L’Etat des pierres précieuses).
216413 km2, 1005000 h.
Capitole : Boise.
La découverte de mines d’or, en 1860, dans cette région quasi désertique,
fit pousser les villes de prospecteurs comme des champignons :aujourd’hui,
la plupart sont devenues des cités fantômes…

 

44

44 Wyoming (1890)

Cowboy State” (l’Etat des cowboys).
253597 km2, 510000h.
Capitale : Cheyenne.
Sous terre, on exploite le gaz le charbon, le pétrole, l’uranium.
A la surface, on protège la nature dans les immenses parcs
de Yellowstone et du Grand téton.

 45

45 Utah (1896)

Mormon State” (l’Etat des Mormons).
219932 km2, 1670000h.
Capitale : Salt Lake City.
En 1847, les Mormons, polygames, cherchaient un pays où vivre conformément à leur foi,
vinrent s’installer dans cette région, alors mexicaine.

46

46 Oklahoma (1907)

Sooner State” (l’Etat des premiers arrivés).
181090 km2, 3310000h.
Capitole : Oklahoma City.
Le pays fut tout d’abord attribué aux Indiens, puis redistribué aux colons: le 22 avril 1889,
des milliers de personnes se jetèrent sur le pays afin d’y obtenir une parcelle de territoire.
Peu après, on y découvrit du pétrole (3e Etat producteur des USA).

 47

47 Nouveau Mexique (1912)

Land of Enchantement” (le Pays de l’enchantement).
315115 km2, 1480000h.
Capitale : Santa Fé.
Ce “pays de l’enchantement” est pourtant l’un des plus pauvres des Etats-Unis, et l’un des moins peuplés : on y compte plus de têtes de bétail que d’habitants. Indiens, Espagnols et Américains s’y sont succédés.

 

48

48 Arizona (1912)

Grand Canyon State” (l’Etat du Grand Canyon).
295024 km2, 3320000h.
Capitale : Phœnix.
On y trouve du cuivre, du plomb, de l’étain en abondance, mais il est surtout connu pour
le Grand canyon du Colorado et la Monument valley.

 49

49 Alaska (1959)

Great Land” (le Grand Pays).
1518720 km2, 534000h.
Capitole : Juneau.
Le plus grand des Etats d’Amérique, et le moins peuplé, constitue un cas à part. Territoire russe à l’extrémité nord-ouest du Canada, il fut acheté par les USA en 1867. Trente ans plus tard, on y découvrait de fabuleuses mines d’or… et peu après du pétrole ! Mais pour les exploiter, il faut supporter des températures qui peuvent avoisiner les + 40° l’été, et -60° l’hiver…

50

50 Hawaii (1959)

Aioha” (Bienvenue).
16638 km2, 1 065000h.
Capitole : Honolulu.
Base navale américaine (Pearl Harbor), l’archipel fut annexé après la Seconde Guerre mondiale.
C’est devenu un paradis pour les touristes.

 

L’Amérique, c’est aussi…

AussiPorto Rico – Etat libre associé aux USA – et les îles Vierges, dépendance
qui n’a pas encore statut d’Etat…
qui ont aussi eu leurs timbres.

Paru dans Timbroscopie n° 82 – Juillet-Août 1991

Quand les timbres racontent les USA
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Recent Comment

  1. CUGINI

    Très bien. Devrait faire l’objet d’un article reprenant son intégralité dans votre mensuel ou un supplément hors abonnement. Permettrait aux philatélistes francophones de mieux connaître ce pays. Cordialement

Leave a Reply