Club des clubs d’avril 2018 Agenda, Club des clubs

Les bulletins d’information, revues ou études que les associations et amicales font parvenir à la rédaction trouvent un écho dans cette rubrique Club des clubs. Voici la dernière sélection mensuelle :

Nanterre70 ans de philatélie à Nanterre

Dans son numéro spécial anniversaire du Lien Philatélique, l’Amicale Philatélique de Nanterre (APN 92, Villa des Tourelles 9 rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre, apn92@free.fr) porte son regard en arrière au fil des ans, des anniversaires, fêtes du timbre et autres grand rendez-vous de la vie associative. En Une intitulée « l’histoire de demain », de sages réflexions que chacun peut méditer : « Ce regard en arrière nous conforte dans l’idée que, au bout du compte, ce n’était pas forcément mieux avant ! Ce réflexe qui consiste à regretter hier et l’idée que l’on s’en fait aujourd’hui, est surtout une façon de repousser à plus tard la connaissance du présent et l’anticipation de l’avenir. La connaissance fait peur ! Que dire de l’ignorance ?

Les évolutions des services postaux, dans le monde, en France, à Nanterre, nous laissent face à un vaste domaine, riche en potentiel philatélique lié au développement de l’informatique et d’Internet dans la transmission et l’affranchissement du courrier. La numérisation a aussi envahi le groupe la Poste.

Plutôt que d’en avoir peur, essayons d’en tirer un parti philatélique et culturel, en particulier dans le cadre de l’actualité postale locale. La philatélie a encore de beaux jours devant elle si elle sait être le moteur d’une culture de la vie postale et pas seulement le lieu de stockage des timbres. »

 

ARPObjets hybrides entre le timbre-poste destiné à affranchir le courrier, et la pièce de monnaie si utile pour les achats quotidiens, à la frontière entre deux domaines de collection, la philatélie et la numismatique, les timbres-monnaie sont un sujet rarement abordé. Timbres de nécessité, émis le plus souvent durant ou juste après les conflits majeurs, témoins éphémères d’un passé troublé, ils ont pour fonction de pallier le manque de petite monnaie métallique. Les premiers datent de la guerre de Sécession aux Etats-Unis : « the encased postage stamp ». La thésaurisation et la spéculation des monnaies métalliques ainsi que la réquisition des métaux pour l’effort de guerre et la fabrication des armes engendrent une sévère pénurie de pièces de monnaie. Une nouvelle monnaie est mise au point par John Gault qui dépose le brevet le 12 août 1862. Basé sur la rondeur familière des pièces de monnaie, le timbre est enfermé ou coincé entre deux couvercles de laiton dont l’un est ouvert pour laisser apparaître le timbre protégé par une feuille de mica, la face pleine accueille de la publicité. Aujourd’hui les timbres encapsulés de Gault sont très rares : seules 5000 sur 750 000 pièces ont survécu. La Lettre de Amicale rennaise philatélique dans son n°33 daté janvier 2018 retrace l’historique, les formes diverses et les modalités d’emploi des timbres-monnaie, faisant la part belle aux émissions françaises mais propose également un survol des émissions étrangères intéressantes et quelques références bibliographiques.

Prix : 10 euros frais de port inclus auprès de l’ARP (secretaire-arp@free.fr).

 

 

TulleUn nouveau venu dans ces colonnes (nous n’avions jamais eu d’exemplaire entre les mains) mais non un nouveau-né puisqu’il s’agit du n°10 de Phil’Sainte-Tulle, la gazette du Philatéliste tullésain, édité par le Club philatélique CMCAS Saint-tulle (Place Jules Guesde, Maison du peuple, 04220 Sainte Tulle). On y apprend que depuis 5 ans, cette revue bi annuelle a fait paraitre 109 articles sur 479 pages. Dans ce numéro, on s’intéresse sous la plume de Martial Beckrich aux connaissements, à Vincent Van Gogh, aux cartes postales de Lyon, à l’Afrique portugaise, aux TAAF mais aussi aux manuscrits enluminés en Europe ou aux surcharges provisoires E.A. Bref, un copieux numéro !

 

 

 

 

 

 

toulousainLa Lettre de l’Union philatélique toulousaine (Maison des associations, 3 place Guy Hersant, 31400 Toulouse, tél 05 61 81 04 07) consacre son n°106 à la « journée du timbre avant la Journée du timbre », c’est-à-dire avant 1944, date à laquelle la poste a entrepris d’émettre tous les ans un timbre pour célébrer la Journée du Timbre. Auparavant des souvenirs étaient produits en lien avec des manifestations officielles ou d’autres plus ou sauvages dus au dynamisme de clubs philatéliques.

Club des clubs d’avril 2018
1 vote, 5.00 avg. rating (95% score)

Laisser un commentaire