Club des clubs de septembre 2017 Agenda, Club des clubs

Les bulletins d’information, revues ou études que les associations et amicales font parvenir à la rédaction trouvent un écho dans cette rubrique Club des clubs. Voici la dernière sélection mensuelle :

192Club06Philabulle, bulletin des amis de la philatélie et de la BD (Ed. responsable Thierry Marguenot, 62 grande rue, 10110 Bar sur Seine, tél. 03 25 29 87 89, site http://philabulle.free.fr), dans son n°2 de la nouvelle série daté mars 2017, entreprend de répertorier les timbres et cachets à date dédiés émis en 2016. On y découvre notamment le feuillet consacré par la Macédoine le 20 septembre 2016 pour 50 ans de la disparition de Walt Disney où ce dernier figure avec Minnie, Mickey, Dingo, etc. et où une superbe erreur indique 75 ans au lieu de 50. Une feuille grand format avec marges illustrées de Nouvelle-Zélande décline en 14 timbres des situations humoristiques « It’s a Kiwi thing… », la Chine salue l’inauguration du parc d’attraction Shangaï Disney Ressort par l’émission de deux timbres et deux feuillets le 16 juin 2016. La série espagnole consacrée à l’humour graphique (humor grafico) sortie en mai ne manque pas d’originalité dans son traitement, quand le roi couronné (sa caricature dotée d’oreilles et d’un nez des plus proéminents) est porté par la foule.

 

 

 

 

192Club04 Outre répondre à la pertinente question de la part de la marine française dans le débarquement en Provence (août-septembre 1944) après nous en avoir fait le récit, le bulletin n°193-194 du premier semestre 2017 de l’Association des collectionneurs de timbres de la Libération et de la seconde guerre mondiale (président Roger Lanfranchi, 9 square Pierre de Geyter 95140 Garges les Gonesse, tél. 01 39 86 56 46, lanfranchi.roger@wanadoo.fr) s’intéresse à la surcharge RF sur timbres américains à 6 cents : celle-ci apparait en mai 1944, rendue obligatoire le 6 juin, on en dénombre 200 exemplaires authentifiés sur lettres. Un marin français en Afrique du Nord ou à bord d’un bâtiment dont le port d’attache était en Afrique du Nord achetait un timbre ou une enveloppe préaffranchie à 6 cents ordinaire, il adressait son courrier à destination des USA ou du Canada, écrivait sa propre adresse militaire de retour, sa correspondance était vérifiée par la censure (marque) puis la surcharge RF était appliquée et le timbre était oblitéré au moyen d’un cachet de poste navale. Le courrier partait ensuite vers le USA par voie aérienne, la marque RF indiquant que la priorité d’acheminement était moindre que pour les courriers des soldats américains. De nombreuses contrefaçons existent.

 

192Club02Les Daguin illustrées, peu nombreuses puisqu’on en compte seize, dont une litigieuse, plus trois ornées à comparer aux quelque 4000 Daguin à texte, datant des années 1950 à 1960, sont l’objet d’une utile nomenclature dans le magazine de l’AS.CO.FLAM.ES (Association des collectionneurs de flammes et d’estampilles, 10 allée du Moulin à vent 33160 Saint-Aubin du Médoc, email : ascoflames@gmail.com)

 

 

 

 

 

 

 

192Club01C’est le succès pour les NAP (nouvelles activités périscolaires) de la communauté de commune du Pays de Montbozon et du Chânois : pas moins de 164 enfants du CP au CM2 ont participé aux ateliers cette année ! Photos à l’appui, on découvre les enfants en pleine cession, attablés devant des timbres en vrac. Leur préférence va vers la collecte de timbres de France oblitérés, ceux d’un autre pays « exotique » souvent asiatique et un thème. On lira ce récit rassurant dans le n°152 du bulletin des collectionneurs du Pays de Vesoul (C.P.V., maison des associations, bureau n°110, 53 rue Jean Jaurès, BP 13, 70001 Vesoul) daté juin 2017.

 

 

 

 

 

 

 

A noter :

192Club03Dans le bulletin de l’APCC (association philatélique et  cartophile de Cannes, Georges Ferretti, L’eau des collines, 138 chemin de Font-Neuve, 06250 Mougins) n°183 daté avril à juin 2017, retour sur l’imbroglio du scandale Aristophil, où l’on retrouve Gérard Lhéritier qui nous rappelle l’affaire des fameux  blocs feuillets « spéciaux » de Monaco : blocs feuillets facturés 3,63 F par la poste française qui les imprimait à Boulazac, vendus par Monaco entre 100 et 200F au négociant Katchikian puis les courtiers de G. Lhéritier les revendaient 1000 ou 2000 francs en faisant miroiter aux acheteurs crédules de mirifiques plus-values.

 

 

 

 

 

 

192Club05Les billets de confiance, qui datent de la Révolution où manquait le numéraire, une question complexe bien expliquée dans la revue de la Société des Amis du musée de la Poste n°138 datée 6/2017 (SAMP, Musée de la poste, 34 bd de Vaugirard, 75015 Paris)

Club des clubs de septembre 2017
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Laisser un commentaire