Les lettres du Père Noël Autres spécialités, Thématiques

Une

Les administrations postales étrangères répondent avec plus ou moins de réussite au courrier de Noël

En principe, le Père Noël répond à ses nombreux correspondants jusqu’à la veille de la Nativité.

01-02Cependant, certaines postes, comme celles du Canada ou de Grande-Bretagne, outre la réponse normale, acheminent une lettre pour les retardataires. Ainsi en 1988, ce message de Santa Claus (1) dans sa version normale dite «on time» et la réponse pour retardataires (2) dite en «late version».

03-04Minimaliste, la poste italienne, en 1992, n’a adressé que cette simple lettre (3) mise dans une enveloppe (4) où se distingue, on ne peut plus discrètement, une marque postale.

05-0607Plus originale, la Nouvelle-Zélande, en 1997, a réalisé une carte-réponse (5 et 6). En 1994, en Finlande, Santa­Claus envoie cette très belle enveloppe (7), bien au-delà de Noël, comme l’indique l’oblitération du 26 janvier 1994. A signaler que la lettre du Père Noël finlandais destinée à un Français est écrite en français.

08L’empire du Soleil levant a également rejoint cette tradition occidentale, comme le révèle cette très belle enveloppe pour la Noël 1997 (8). La ville de Hiroo, au Japon, où réside l’Oncle (sic) Santa expédie ses vœux en anglais et en japonais.

0910En Suède, le Père Noël utilise des cartes postales (9) qu’il envoie directement de sa maison du Tomteland avec un affranchissement économique. Le Père Noël norvégien est également adepte de la carte postale (10).

Paru dans Le Monde des Philatélistes n° 546 – Décembre 1999

Les lettres du Père Noël
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Laisser un commentaire