Vigne et vin Autres spécialités, Thématiques

Une

Une thématique où les pièces de valeur abondent… à consommer sans modération !…

01

1 Noé : détail de la tapisserie du château de Warel (VIe siècle), Pologne

022 Josué et Caleb rapportant une grappe de raisin de la Terre promise, Israël. Le tabs reprend un verset des quatre Livres de Moise.

Dans la Genèse, le texte biblique dit : « Noé (1) planta la vigne… » «Moïse envoya en Canaan douze éclaireurs à la recherche de la Terre promise, ils en rapportèrent comme preuve de leur découverte une grappe de raisin géante accrochée à un bâton. » (2).

03 3 Dionysos ou Bacchus : Bacchus adolescent, par le Caravage (1569), Musée de Florence

044 Cérès : première émission de France 20 c noir.

Du Moyen-Orient à la Grèce, le vin est souvent associé au culte des dieux, des déesses et de leurs parèdres, comme Dionysos (3), fils de Zeus, dieu grec de la vigne. Chez les Romains, on éleva un temple dédié à trois divinités : Bacchus (Dionysos), Cérès (4) (Déméter) et Cora…

055 Noces de Cana, Yougoslavie

066 La Cène, tableau de Juan de Juanes, Espagne

Dans le Cantique des cantiques, on trouve maintes références au vin. Le premier miracle du Christ fut de changer l’eau en vin aux noces de Cana (5). Mais c’est au cours de la Cène que le vin atteint sa plus haute signification sacrée : « Buvez, ceci est mon sang » (6).

Toujours d’est en ouest, les Phéniciens et les Grecs étendent le commerce du vin et sa culture en Gaule et en Espagne. Le vignoble gaulois daterait de six siècles avant Jésus-Christ…

A la fin de l’Empire romain, les vignobles poussent partout en Gaule et au-delà, sauvés par l’Eglise soucieuse d’assurer le vin de l’Eucharistie.

Au Moyen Age, l’évêque est le chef temporel de la cité. C’est l’origine des vignobles bourguignons, de Champagne, de l’Yonne. Des vignobles furent plantés sur les rives du Rhin et de la Moselle dont un grand nombre sur l’ordre de Charlemagne.

Le vignoble bordelais naît à l’époque gallo­romaine (Histoire de la France rurale), et vers l’an 1200, très vite va se développer un commerce avec l’Angleterre.

A partir du quinzième siècle, l’Europe chrétienne s’élance à la conquête du monde. Les Espagnols introduisent le vin en Amérique du Sud, en Amérique centrale et en Californie, les protestants français en Afrique du Sud. L’Eglise a sans doute fait plus que tout autre pour contribuer à répandre le vin dans le monde.

 

La vigne

077 Le plus grand cep du monde fut planté à Reinet House (province du Cap) en 1869.
Il mesure 2,50 mètres de diamètre et 1,60 mètres de haut. Oblitération illustrée commémorative du centenaire.

088 Dionysos portant deux grappes géantes de raisin blanc et noir, Grèce, carte-maximum sur timbre.

Le cep (7), noueux et boursouflé, semble toujours sortir du sol avec mille souffrances, il produit cependant cette grappe aux couleurs or ou rouge sombre selon les cépages (8).

099 Déboursé de 107 Verceil (Piémont ) du 6 vendémiaire An XIII avec cachet d’arrivée à Chiraso (département de la Doire).
Vendémiaire… vendanges (vendimias).

C’est en automne que se situent les vendanges. Dans le calendrier républicain, vendémiaire (9) débutait avec l’équinoxe d’automne, soit le 22 ou le 23 septembre…

 

De la vigne au vin

1010 Trésors du château de Prague: saint Wenceslas foulant les raisins (peinture de la chapelle), Tchécoslovaquie

1111 Empreinte de machine à affranchir représentant un ancien pressoir à vis.

1212 Entier postal sur lettre-annonces des postes allemandes et de Berlin (1879) « Aux caves de France ».

1313 Maître tonnelier et son compagnon au Moyen Age, musée Mon Plaisir à Arnstadt, Allemagne de l’Est.

1414 Entier postal repiqué (1899), Suisse. Au dos, bouteille de champagne Strub…

Les vendanges terminées, la fermentation du raisin va métamorphoser le jus en vin. Pour extraire le jus on procède par foulage (10) ou à l’aide de pressoirs (11). Le vin sera mis en cave pour permettre son épanouissement (12). D’abord stocké en tonneaux (13), il sera livré à la consommation en bouteilles (14).

 

Dégustons…

1515 Gargantua de Rabelais célébrant le vin, France

1616 Fragment d’entier postal d’Australie représentant une flûte à champagne et deux verres tulipe de dégustation.

Savoir boire, ce n’est pas s’enivrer comme Gargantua (15), c’est déguster, c’est-à-dire savoir apprécier le jus de la treille. A chaque vin son verre, une flûte pour le champagne, des verres tulipe qui conviennent si bien à tous les grands vins (16).

1717 Empreinte de machine à affranchir château Saint-Georges Saint-Emilion grand cru.

1818 Entier postal, Japon illustré de deux bouteilles de nos grands crus : château-yquem 1979 (Sauternes) et romanée-conti 1973 (Bourgogne).

1919 Carnet du 10 c. vert type Semeuse fond plein avec couverture << champagne G.Chauret ».

2020 Timbre perforé A Y de la maison Ayasse et Cie, exportateur de vin de Malaga.

2121 Timbre et oblitération du Portugal célébrant les vins de Porto

2222 Bloc-feuillet commémoratif du tricentenaire de l’implantation des premiers vignobles en Afrique du Sud. Paarl est le centre de la grande coopérative viticole KWV.

2323 Pérou : c’est à Ica que furent plantés par des moines espagnols les plus hautes vignes du monde, il y a trois cents ans

Mais que sont-ils ces grands vins ? Ce sont en France les châteaux bordelais (17), les grands crus bourguignons (18), les champagnes (19), les beaujolais et bien d’autres. Mais ce sont également les vins de Moselle et du Rhin, de Suisse, d’Espagne (20), du Portugal (21), d’Italie, les vins du bout du monde, d’Australie, d’Afrique du Sud (22) ou de Californie et d’Amérique du Sud (23).

Apéritifs et gastronomie

2424 Porte-timbre (1909) sous 5 c et 10 c Semeuse fond plein, Zucco-Quinquina.

2525 Carnet de dix timbres de France (50 c rouge fond ligné) avec publicité pour le «poulet au porto».

2626 Empreinte de machine à affranchir danoise faisant l’éloge du cognac Courvoisier (1955).

2727 Oblitération, Fêtes de la vigne, Dijon (1946).

2828 Carnet de vingt timbres de France (50 c Semeuse fond ligné): sur la couverture, statistique aidant les défenseurs
du vin n’hésitent pas à utiliser des arguments relevant du paradoxe !

S’il est d’usage d’accompagner un bon repas des meilleurs crus, il ne faut pas négliger ces apéritifs à base de vin aromatisé au quinquina (24) ou grâce à des herbes et ingrédients divers et qui ont la réputation d’être « toniques » à condition de ne pas en abuser.

Le vin est souvent utilisé en cuisine, avez-vous essayé le poulet au porto (25) ?

Et puisqu’il faut achever ce repas, goûtez cet excellent cognac (26)…

Chaque année généralement à l’occasion des vendanges, ont lieu des fêtes pour célébrer le vin (27). Mais faut-il réellement faire l’éloge du vin (28)

Paru dans Le Monde des Philatélistes n° 446 – Novembre 1990

 

 

 

Vigne et vin
2 votes, 5.00 avg. rating (96% score)

Laisser un commentaire