LA SECONDE EXPÉDITION DE L’AMIRAL BYRD Autres spécialités, Polaire

Une

 Ce n’est qu’à l’occasion de la seconde expédition de Byrd au pôle Sud que la poste américaine émit un timbre-poste en son honneur

Le vice-amiral Evelyn Richard Byrd, né à Winchester (Virginie) en 1888, mort à Boston en 1957, acquit une célébrité mondiale lorsque après son survol du pôle Nord le 9 mai 1 926, il survola le pôle Sud le 29 novembre 1929, sur le trimoteur Focker nommé Floyd-Benett, lors de sa première expédition antarctique (1928-1930), au cours de laquelle il créa la première station polaire américaine : « Little America I ».

01-03A son retour, il fut reçu triomphalement dans de nombreuses villes, ainsi qu’en témoignent les plis (1 à 5). et notamment dans sa ville natale Winchester.

04-05Aussi, l’annonce de sa deuxième expédition bénéficia d’un extraordinaire engouement, et les aides affluèrent de toutes parts. L’opération combinée fut encore plus grandiose et spectaculaire : elle disposait d’un matériel et de moyens logistiques considérables : trois avions, un autogire (le premier à ailes tournantes ), une armée de tracteurs, cent cinquante chiens et deux navires. L’un, le Jacob-Ruppert et l’autre un vieux brise-glace lancé en 1874,le Bear-of-Oakland.

Byrd gagna l’Antarctique en octobre 1933, et construisit « Little America II », car la première station avait disparu. Ce fut une véritable ville avec station radio ultra-puissante, laboratoires, météo, service médical, et ferme laiterie… avec quatre vaches ! Les Américains ont toujours eu le souci de leur con fort en tous lieux et en toutes circonstances…

En un an, les tracteurs Ford et Citroën parcoururent plus de 20 000 kilomètres, et c’est en convoi motorisé – le premier en Antarctique – que Byrd décida d’hiverner seul à 150 kilomètres de la base du 24 mars au 10 août 1 934. Il faillit y laisser sa vie, mais prouva au cours de cette expédition le caractère continental de la terre Mary Byrd, et qu’il n’existait pas de liaison maritime entre la mer de Weddel et celle de Ross.

 Beaucoup d’affranchissements…

BeaucoupBien entendu, la philatélie ne fut pas absente, bien au contraire, car, dès 1933, la poste des Etats-Unis émis un timbre de 3 cents bleu (Yvert n° 323) avec la légende Byrd Antarctic Expedition II représentant un globe terrestre et les itinéraires des deux expéditions successives. Dès lors, la quasi-totalité des plis furent affranchis de ce timbre, mais des difficultés surgirent lors de l’acheminement du courrier.

Sur un pli spécialement imprimé et illustré, oblitéré par un petit cachet « Little America-Antarctica » 31 J an 1934, portant la signature autographe R.E. Byrd, on relève sur trois lignes l’indication : « This letter has been delayed for one year because of difficulties in transportation at Little American, Antarctica. » A u verso, un cachet d’arrivée à San Francisco du 25 mars 1935 avec une flamme mentionnant (6) :

06-11LITTLE AMERICA MAIL RECEIVED

En effet. tout le courrier initial emporté avec l’expédition fut bloqué sur place pendant un an et ne fut rapatrié qu’à son retour.

Sur un pli de même date, on notera l’existence d’une plus grande oblitération de Little America du 30 Jan 1934 sur bloc de quatre du n° 323 (7).

Mais les plis les plus rares et les plus recherchés sont ceux oblitérés par le cachet spécial à bord du navire de l’expédition, le Jacob- Ruppert , qui comporte la mention : Second Byrd Anrarctic Expedition SS Jacob- Ruppert, et au centre la date. Ainsi le pli oblitéré du 12 Oct 1934 (8) et celui du 10 Jan 1935 avec arrivée au verso (et taxé…) du 3 Feb. (9 ). On notera sur ce dernier la présence d’un timbre de 3 Cents non dentelé émanant du bloc-feuillet ainsi que sur le pli suivant oblitéré du 6 Mars 1935, dernière date connue de l’expédition (10).

En effet. un bloc-feuillet non gommé, non dentelé, comportant six timbres de 3 cents (au type n°323) fut émis courant 1934 (bloc n°3) par planche de quatre ou six. On le trouve rarement sous cette forme.

Les plis les plus courants de cette expédition comportent un grand cachet illustré humoristique (le premier du genre) représentant deux pingouins échangeant du courrier avec la mention US MAIL sur sa sacoche, OFFICIAL CACHET, et indiquant sur quatre lignes :

BYRD ANTARCTIC EXPEDITIONII
Little America. Antarctica
SECOND CANCELLATlON
Mail

Nous retrouvons les deux types d ‘oblitération à la date du 30 Jan 1935 :

– premier pli, petit format. avec signature R.E. Byrd (11) ;

– deuxième, grand format, sur bloc de quatre, enveloppe illustrée représentant l ‘amiral Byrd (12).

12Enfin, toutes deux au verso comportent la flamme d’arrivée du 25 mars à San Francisco, courrier provenant de Litte America.

Paru dans Le Monde des Philatélistes n° 429 – Avril 1989

LA SECONDE EXPÉDITION DE L’AMIRAL BYRD
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Laisser un commentaire