Slide-VA

il y a 4 semaines

Beaux timbres, belles carte France, Monaco, Andorre

Une

Pierre Raffalli nous ouvre ses albums sur une collection inédite : Monaco touristique. Nous y avons choisi ces pièces au charme désuet. Mélange de cartes anciennes et de timbres récents pour la plupart, elles représentent tout un travail de patientes recherches. Et font revivre les premiers temps du renouveau monégasque, contemporain de la vogue des premières cartes postales illustrées.

 Le Palais princier, timbre de 1939

Palais

Forteresse pendant plusieurs siècles, conçue pour défendre les Grimaldi contre les Génois, les Français ou les Espagnols, Honoré II en fait, au XVIIe siècle, un palais d’agrément. Pillé sous la Révolution française, il est restauré dans le style florentin. Rainier III fait paver la cour de trois millions de galets blancs et colorés. Chaque jour, à midi, a lieu devant la grande porte la relève de la section de carabiniers. On visite les Grands appartements de juin à octobre.

La gare, timbre de la série « Belle époque », 1984

Gare

Le premier chemin de fer desservant Monaco date de 1868, année où s’ouvrit la ligne Nice-­Vintimille. Sept ans plus tôt, la Principauté était reconnue comme Etat souverain. Une longue période de prospérité touristique commençait. A l’époque de la carte, dans les années 1910, les plus grands trains de luxe d’Europe s’arrêtaient en gare de Monaco : le Calais-Méditerranée, le Train bleu, les voitures Pullmann (les premières) du Milan-San Remo-Nice Express…

 

Cathedrale

 

 

La Cathédrale, timbre Europa, 1978

Construite de 1875 à 1884, sous le règne de Charles III, elle est toute de pierre blanche en provenance de la Turbie, village voisin de Monaco. Dédiée à l’Immaculée conception, elle abrite les sépultures des princes défunts. Depuis 1981, à la suite d’une convention signée avec le Saint-Siège, Monaco a rang d’archevêché.

Rocher

 

Le Rocher de Monaco, timbre de 1982

Autour du Palais (tout au bout du Rocher), on devine la vieille ville, qui domine le port de Monaco, à l’ouest. Au premier plan : l’ancien quartier de Fontvieille (titre du timbre), où un immense chantier a été engagé en 1981. Résultat : 22 ha gagnés sur la mer, deux mille nouveaux logements, un stade de vingt mille places. Les Monégasques (ils sont quatre mille cinq cents nationaux) ne reconnaissent plus leur ville.

 

 

MonteCarlo

 

Monte-Carlo, timbre de 1946

Dans les années 1860, autour du casino, les hôtels de luxe se multiplient sur les rochers des Spéluges, qui prennent le nom de Monte-Carlo, en hommage au prince Charles III. Le mètre carré y est aujourd’hui plus cher que dans les plus beaux quartiers parisiens. Une avancée sur la mer a été réalisée avec la construction du Palais des Congrès (où avait lieu, en 1987, l’exposition du cinquantenaire de l’Office des timbres monégasques). La carte postale date de 1928.

 

Casino

 

 

Le Casino, série courante, 1984

Il est l’œuvre de Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra de Paris. Quand débute sa construction sur le plateau des Spéluges, celui-ci est encore désert. Charles III a l’idée d’y créer cette maison de jeux pour restaurer les finances de la Principauté, mises à mal par la perte de Roquebrune et Menton, cédées à la France en 1861, contre l’indépendance de Monaco. Sous le nom de Société des bains de mer, le casino allait connaître un immense succès international.

 

 

 

 

SteDevote

 

Sainte Dévote, timbre de 1987

En écho à la série d’émissions sui retracent actuellement le martyre de la protectrice de la Principauté, une vue de l’église qui lui est dédiée, à Monte-­Carlo. Tous les ans, le 27 janvier, anniversaire du jour de l’an 327 où le corps de la sainte fut recueilli sur les rivages de Monaco, ses reliques sont portées en procession de la cathédrale à l’église. En chemin, la procession bénit la mer et met le feu à une barque. Comme on avait incendié autrefois l’embarcation du barbare qui avait dérobé les reliques de la sainte pour aller les revendre au-delà des mers.

 

Paru dans Timbroscopie n° 65 – Janvier 1990

 

Beaux timbres, belles carte
3 votes, 5.00 avg. rating (97% score)

Laisser un commentaire