Les chiffres-taxe carrés : quand l’amende s’affiche sur la lettre Fins de catalogue, France, Monaco, Andorre

15b

Timbres magazine n°143 de mars 2013-

         Première partie – 1859-1870

 Difficile parfois de s’y retrouver dans le galimatias des tarifs postaux, surtout à l’origine de l’ère du timbre-poste, lorsque les échelonnements sont légion. Mais le droit à l’erreur n’en est pour autant pas offert à l’usager : un affranchissement incomplet ou complètement absent, ce qui est certes plus difficilement excusable, et c’est la taxe ! Celle-ci s’affiche sur de curieux petits bouts de papier gommés, ressemblant étrangement à des timbres, sans en être vraiment… Et tout cela est né sous les latitudes françaises, en exclusivité mondiale ! Penchons-nous de près sur cette première émission de chiffres-taxe, au travers des formidables pages des albums de la collection d’un passionné, Joseph Hackmey.

 

L’acheminement du courrier est un service dont il faut dûment s’acquitter. Et les mauvais payeurs, volontaires ou non, amènent l’administration à réagir. Une taxe est ainsi apposée sur la lettre ou le paquet indûment affranchi.

Le principe est simple et déjà bien rôdé avant l’apparition des timbres-poste. En effet, au début XIXème siècle, on crée des étiquettes à apposer sur les plis à taxer. Il s’agit là de la première taxe uniformisée apposée sur les plis, et donc des précurseurs de nos chiffres-taxe 1. Les plus connues sont étiquettes « vieux-rose », créées en vertu d’une ordonnance du 14 décembre 1825, et qui frappent d’une double taxe les lettres émanant d’une administration d’Etat contenant une correspondance privée. D’autres types d’étiquettes peuvent se rencontrer, notamment sur les lettres émanant de l’étranger et réexpédiées.

La création des chiffres-taxe

Mais ces étiquettes sont réservées à des usages très spécifiques. Pour le courrier intérieur insuffisamment affranchi voire totalement dénué d’affranchissement, la taxe s’affiche à la main sur le pli, directement apposée par l’employé des Postes. Mais ce système est fluctuant et instable et, à l’heure où l’on met de l’ordre dans la correspondance grâce à l’affranchissement au moyen de timbres-poste, ce système archaïque ne séduit plus les autorités postales.

Lire la suite en pdf 143taxeamende

Les chiffres-taxe carrés : quand l’amende s’affiche sur la lettre
3 votes, 4.67 avg. rating (92% score)

Laisser un commentaire