Slide-VA

il y a 3 semaines

Mermoz toujours vivant ! La philatélie témoigne Aérophilatélie, Autres spécialités

33mermozA

Timbres magazine n°33 de mars 2003-

On a souvent dit et écrit que, le 7 décembre 1936, la légende s’empara de Jean Mermoz, de la Croix-du-Sud et de son équipage. Or « Coupons moteur arrière droit » n’est pas de la littérature de légende mais le message capté à 10 h 52 par un radio; le silence qui suivit ne fait pas davantage partie d’une légende: c’est la disparition à tout jamais dans l’Atlantique sud de la Croix-du-Sud, avec son équipage. Au delà du mythe, les  » pièces  » que nous vous présentons, en illustrant à la fois l’une des plus belles aventures aéronautiques et l’histoire vraie de l’oeuvre de Jean Mermoz, témoignent, le cachet de la Poste faisant foi: « Tant de choses faites en si peu d’années! » Et, grâce à elles, la ligne vit !

Latécoère ! Le nom continue à faire rêver et à apporter une rime de nostalgie et d’épopée aux chansons de nos chanteurs compositeurs, Henri Salvador et Laurent Voulzy…

Fondée en 1918 par l’industriel Pierre-Goerges Latécoère, la société, installée à Toulouse, a choisi les meilleurs pilotes de la guerre pour exploiter une ligne d’aviation postale de Toulouse à Casablanca avec les robustes Bréguet XIV de la guerre reconvertis ; la version postale est équipée de coffres à courrier placés sous les ailes.

Le premier contact Latécoère-Mermoz a lieu en 1924. Ce dernier a obtenu son brevet de pilote à Istres, en 1921 sur un Caudron G3 de l’Aéronautique militaire…

Lire la suite en PDF 8 pages 33Mermoz4

Mermoz toujours vivant ! La philatélie témoigne
1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Laisser un commentaire